Jean Antoine Petit-Senn

aus Wikiquote, der freien Zitatsammlung
Zur Navigation springen Zur Suche springen

Jean Antoine Petit-Senn (1792-1870)[Bearbeiten]

französischer Dichter
genannt: John Petit-Senn

Überprüft[Bearbeiten]

  • ("L'athéisme est le suicide de l'âme." - Bluettes & Boutades. Genève 1865. p. 11 books.google)
  • ("La mort d'une mère est le premier chagrin qu'on pleure sans elle." - Bluettes & Boutades. Genève 1865. p. 73 books.google)
  • "Die Ehe ist ein Hafen im Sturm, öfter aber ein Sturm im Hafen." - Geistesfunken und Gedankensplitter
  • ("Le mariage est un port dans la tempête; mais plus souvent une tempête dans le port." - Bluettes & Boutades. Genève 1865. p. 51 books.google)
  • ("L'opinion publique est une courtisane: on cherche à lui plaire sans l'estimer." - Bluettes & Boutades. Genève 1865. p. 9 books.google)
  • "Die Religion ist das Krankenhaus der Seele, welche die Welt verwundet hat." - Geistesfunken und Gedankensplitter
  • ("La religion est l'hôpital des âmes que le monde a blessées." - Bluettes & Boutades. Genève 1865. p. 39 books.google)
  • ("Il est un mal dont, à la longue, les médecins nous guérissent toujours : c'est notre crédulité à leur égard." - Bluettes & Boutades. Genève 1865. p. 43 books.google)